La douleur occipitale peut être réduite par une série de trois blocs du nerf occipital avec une anesthésie locale et un corticostéroïde. Éventuellement, un bloc définitif peut être envisagé par chauffage ou congélation.

Ceci est l'amplitude de mouvement normale des vertèbres cervicales.


Dans l'arthrose du disque intervertébral, ce dernier est parfois remplacé par un « disque artificiel » unissant deux vertèbres. Nous appelons cela une arthrodèse cervicale (= littéralement : blocage des articulations).
Cela donne de bons résultats pour la douleur, mais voyez vous-même combien le disque situé au-dessus du « disque artificiel » doit bouger davantage pour préserver la mobilité de la colonne cervicale.
Ce disque va donc s'user plus rapidement, avec remise à plus tard du problème.


Récemment, une prothèse réelle a été développée, simulant les mouvements et la fonction d'amortissement des chocs d'un disque intervertébral sain normal.


Avec ce dispositif, une mobilité normale de la colonne cervicale peut être obtenue, et, cette fois, sans aucune surcharge des disques intervertébraux adjacents.


Pour de plus amples informations,consultez la brochure
« La pose d'une prothèse en traitement d'une hernie de disque cervical »